Le songe du photographe

Un roman de Patricia Reznikov

Mots-clés :Romans, Adultes

Un roman initiatique en couleur

Le songe du photographe

Paris, 1977, Joseph a 15 ans et fait la rencontre de Sandor un Hongrois caractériel et passionné par la photographie. En échange de quelques pièces, il l'aide à porter un piano dans la maison bleu du fond de l'impasse des artistes.

Voici le point de départ d'un charmant roman initiatique. Notre jeune protagoniste va évoluer joyeusement dans une tribu d'exilés nostalgiques et fantasques, sa nouvelle famille. Trente-cinq ans plus tard, il partira en Europe de l'est, comme en pèlerinage sur les traces de ses chers amis disparus.
Dans l'arche colorée de Sandor, vivent Serguei le Russe blanc, qui ressasse la splendeur de la monarchie en buvant trop de vodka, les patisseries de Magda la vieille Juive Viennoise survivante de l'indicible, Angel l'artiste cubain puis la belle et énigmatique Dorika.
À travers leurs souvenirs et leurs blessures, ces personnages donnent à voir l'Histoire, celle d'un monde blessé et divisé au lendemain de la deuxième guerre mondiale. Nous (re)découvrons avec Joseph le réalisme et la force de la photographie d'August Sanders. L'art devient, dans cette fiction, un témoin de la douleur mais aussi de la générosité.

" J’étais aussi une oreille de premier choix pour leurs névroses explosives, leurs tourments multicolores, leurs nostalgies chantantes, leurs gueules de bois. J’étais le parfait élève en traumatismes des réfugiés, en cabossés de l’Histoire, en poètes déracinés. Et je ne demandais qu’à apprendre. "

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document

 

Ajouter un commentaire

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire