Facile à Lire (FAL)

Mis en ligne le 27 janvier 2021

Coup de projecteur sur 5 ouvrages issus du présentoir "Facile à Lire"

Pour que la lecture soit l’affaire de tous, il existe des dispositifs facilitant l’accès aux livres pour les adultes. Dans ce cadre, un nouvel espace « Facile à Lire » a été inauguré à la médiathèque de Kervénanec en décembre dernier.

En savoir + sur ce dispositif

La nappe blanche

    

Un roman de Françoise Legendre - Thierry Magnier, 2016 (Petit poche)   

Novembre 1910. Jeanne brode une nappe blanche pour sa petite-fille, Anna, qui se marie bientôt. Les années passent. La famille d’Anna s’agrandit. La nappe blanche , transmise de génération en génération, est le fil blanc de cette histoire familiale qui s’étend sur plus de soixante ans.
En quelques dates, 1910, 1911, 1914, 1936, 1944 et 2014 Françoise Legendre raconte les épisodes marquants de cette transmission, dans une belle écriture tout en douceur et sensibilité.
Un tout petit livre par son format et sa pagination, mais un grand moment d’émotion qui ne demande qu’à être partagé.

Prix Facile A Lire (FAL) Bretagne 2017.

Parade : les éléphants peints de Jaïpur

 

Un documentaire de Carole Saturno (autrice) et de Charles Fréger (photographe)

À Jaïpur, dans la région du Rajasthan située au nord de l’Inde, une grande parade marque la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. C’est la fête de la couleur, la Holi qui met à l’honneur les éléphants. Pour cette occasion, ils sont joliment décorés, recouverts de belles parures multicolores en tissus. Leurs mahouts ou maîtres se parent également de somptueuses couleurs.

Ce livre-accordéon très grand format nous offre à voir, d’un côté, de très belles photographies, pleine page, prises par Charles Fréger. Aucun commentaire, seule la force du cliché accroche notre regard qui se porte sur les plus petits détails des parures. La fierté des mahouts et la majesté de leur monture nous apparaissent alors dans toute leur splendeur.

De l’autre côté, Carole Saturno, dans des textes positionnés sur la page de droite, en regard de photographies ou de dessins pleine page, nous offrent des explications simples, claires sur les origines de cette fête. L’album commence par une carte géographique de l’Inde et se termine par une fable « l’éléphant et les aveugles » qui ouvre sur l’imaginaire.

Un livre qui fait rêver et voyager…Fortement recommandé…

Ce livre a été édité à l’occasion de l’exposition Fabula de Charles Fréger présentée du 6 octobre 2017 au 7 janvier 2018 au Centre d’Art Contemporain de la Matmut.

Sans dire un mot

 

Un roman de Xavier Deutsch - Weyrich éditions, 2012 (La Traversée)

Un village près de l'océan. Sarah quitte la maison à l'aube et va à la rencontre de son fils parti en mer depuis plusieurs mois. A la descente du bateau, François est accompagné de Simon, un ami qui le temps de l'escale, va séjourner trois jours chez Sarah et Pierre, son mari.

Sarah, si souvent seule, se laisse prendre au charme de Simon. Ils vont se révéler à eux-mêmes jusqu'au dénouement final.

Ce roman, parcouru de chapitres courts, parle de la solitude dans le couple, du poids du quotidien et par conséquent sur la longévité des sentiments et du désir.

Une grande sensualité se dégage de cette brève mais intense histoire d'amour  entre Sarah et Simon. Une histoire en demi-teinte aussi car Sarah va continuer à vivre aux côtés d'un mari qui ne la voit plus, sans dire un mot...

Petits portraits de grandes personnes

  

Un récit de Barbara Constantine (autrice) et de Cécyl Gillet (illustratrice) - Calmann-Lévy, 2017

À l’origine de ce livre, la rencontre de l’autrice Barbara Constantine et de l’artiste-plasticienne Cécyl Gilet avec seize résidents de l’EHPAD de Mézières-en-Brenne dans le Berry. Les deux autrices ont su gagner la confiance de ces retraités.

Le résultat : un livre de portraits tendres et bienveillants de personnes âgées qui racontent leur vie d’avant. La plume de Barbara Constantine est alerte, drôle et tendre. Les illustrations de Cécyl Gilet (mélange de photographies, de collages, d’apports numériques) sont pleines de détails et de poésie, narrant la vie des personnes photographiées dans toute leur complexité.

Ce livre donne à voir une autre image de la vieillesse. C’est un livre réconfortant chargé d’optimisme avec une pointe de nostalgie, mais jamais de regrets, qui fait chaud au cœur.

Merci à Barbara Constantine de nous faire voir au-delà des rides…

Le sous-marin de papier

 

Poèmes de Werner Lambersy ; Illustrations d’Aude léonard - Motus, 2017 (Pommes Pirates papillons)

Werner Lambersy est poète. Ses poésies d'une forte sensibilité sont intrigantes voire déconcertantes. Avec l’auteur, les mots sont porteurs d’imaginaire. Notre intérêt et notre curiosité s’éveillent et nous voilà emportés vers d’autres mondes, d’autres univers dont les portes se multiplient à l’infini… Les photographies délicates d’Aude Léonard, en noir et blanc, toujours pleine page, donnent un nouvel élan à notre imaginaire ; aucune redondance avec le texte. Au contraire, une autre lecture s’ouvre à nous.

Les poèmes gagnent à être lus à haute-voix…

 

Toutes les sélections