Entre l'homme et l'animal

Sélection

Mis en ligne le 11 décembre 2020

Un lien existe depuis des millénaires. L’aventure de l’humain s’accompagne de l’histoire des animaux, chacun s’inspire de l’autre, se suit, s’apprivoise, se vénère parfois.

Ensemble nous partageons la même planète. Alors suivons la trace des animaux pour découvrir notre propre place dans la nature.

 


Bêtes de ville
Petit traité d'histoires naturelles au coeur des villes du monde


GILSOUL Nicolas

 Fayard

2019

"Vive les animaux ! D'accord. Mais vont-ils sauver nos villes ? " Erik Orsenna, de l'Académie française La moule zébrée va-t-elle sauver New York ? Le scorpion Tityus serrulatus terroriser les habitants de São Paulo ? Les kangourous s'ébattre dans la forêt de Rambouillet ? Saviez-vous seulement que toutes ces bêtes vivaient si près de chez vous ? En pleine crise de la biodiversité, nos villes sont devenues des jungles hybrides où se croisent bien plus de créatures que dans nos forêts. Bienvenue aux 33 000 sangliers clandestins des parcs de Berlin, aux léopards des faubourgs de Bombay ou encore aux coyotes de Chicago et aux cougars de Mulholland Drive. Certains ont muté, leurs comportements ou leurs physiques se sont transformés pour survivre à la ville. La souris de Brooklyn résiste aux polluants lourds, l'escargot d'Amsterdam combat l'îlot de chaleur urbain, l'hirondelle de la Côte est réduit sa voilure pour éviter les gratte-ciel. Au travers de 1 001 histoires de bêtes de villes, l'architecte Nicolas Gilsoul nous offre un bestiaire érudit de nos territoires et nous incite à nous reconnecter au vivant.

 

 

 L'odyssée du renard

GESLIN Laurent

La Salamandre

2019

L'odyssée du renard est le septième titre d'Histoires d'images, la collection d'ouvrages photo de La Salamandre dirigée par le rédacteur et photographe naturaliste Alessandro Staehli. Un bel album avec des photos exceptionnelles sur un animal qui a toujours fasciné l'homme. Il est le premier d'une portée de cinq renardeaux. Poil rouquin et regard bleu, le jeune goupil grandit à vue d'oeil dans la forêt idyllique qui l'avait vu naître. Une enfance insoucieuse bercée par le chant du coucou et faite de jeux, de siestes et de longues explorations du sous-bois et des lisières au parfum de campagne, sous le regard attentif de mère renarde. Mais toute belle chose a une fin et, un jour d'automne, le jeune renard se voit contraint de quitter le territoire familial. Commence alors une périlleuse errance par monts et par vaux, ponctuée de rencontres incroyables et de dangereux face à face avec chasseurs, lynx ou autres chiens. La faim amène ses vagabondages jusqu'à la banlieue d'une grande ville.

 

 

Faune des villes
300 espèces qui vivent parmi nous

ALBOUY Vincent

 Delachaux et Niestlé

2020

Les villes ne sont pas seulement habitées par les hommes, elles offrent aussi une grande variété d'espaces de vie et une nourriture abondante pour certains animaux. Les 300 espèces décrites dans ce livre ont toutes été observées dans les principales villes d'Europe de l'Ouest. Les groupes faciles à voir, comme les oiseaux, les papillons et les coléoptères, sont privilégiés, mais l'ensemble de la faune est présenté au travers d'espèces très communes ou remarquables.

 

 

Manières d'être vivant
Enquêtes sur la vie à travers nous

MORIZOT Baptiste

Actes Sud Editions

2020

Le mystère d'être un corps, un corps qui interprète et vit sa vie, est partagé par tout le vivant : c'est la condition vitale universelle, et c'est probablement elle qui mérite d'appeler le sentiment d'appartenance le plus puissant. Ainsi, les animaux sont pour nous à la fois des parents et des étrangers d'une profonde altérité. Baptiste Morizot approfondit ici une série d'enquêtes philosophiques fondées sur la pratique du pistage. Il s'agit de pister à la fois les vivants sur le terrain et les idées que nous nous faisons d'eux dans la forêt des livres et des savoirs... Ce livre approche les animaux, humains compris, comme autant de "manières d'être vivant".

 

 

Zoocities
Des animaux sauvages dans la ville

ZASK Joëlle

Premier Parallèle

2020

Et si les animaux sauvages s'installaient dans nos villes ? Une enquête philosophique sur la ville de demain. Des renards dans les jardins de Londres, des sangliers dans les rues de Marseille, des léopards dans les artères étroites de Bombay, des coyotes dans les parkings de New York, des kangourous dans les rues de Canberra : repoussés une campagne chaque jour plus hostile - polluée, rognée par l'urbanisation ou déréglée par le changement climatique - les animaux sauvages s'installent dans les villes. Ils s'y adaptent. A New York, les rats mangent des bagels et de la bière ; à Paris, ils optent pour du beurre et des croissants. Ce phénomène s'accentue. Et si, demain, nous devions les côtoyer au quotidien ? La ville telle que nous la connaissons a été historiquement pensée contre les animaux sauvages et, plus généralement, contre la nature. Accueillir ces animaux parmi nous paraît impensable. Les rejeter, impossible. Les exterminer, cruel et dangereux pour les équilibres écologiques. Ce livre propose une expérience de pensée. A quoi ressemblerait une ville dans laquelle les distances et les espaces rendraient possible la coexistence avec les bêtes sauvages ? Une ville qui ne serait plus pensée contre les animaux, ni d'ailleurs pour eux, mais avec eux ? Comment, en somme, à l'heure des grands bouleversements écologiques, construire une nouvelle arche de Noé ?

 

L'ours
L'autre de l'homme

MARION Rémy

 Actes Sud Editions

03/10/2018

Depuis la préhistoire, hommes et ours partagent le mêmes territoires. Dans toutes les cultures, voir un ours, c'est voir un homme sauvage caché sous une épaisse fourrure. Il est comme un frère enseignant aux hommes les secrets et les ressources de leurs environnements. Un voisin ombrageux qu'il faut craindre et respecter. Dans un récit vivant et plein d'anecdotes, Rémy Marion suit la piste des ours à travers le globe. Il rencontre aussi les hommes qui les côtoient et les scientifiques qui les étudient. Son expérience lui permet aujourd'hui de mieux nous faire comprendre le rôle capital de son odorat, la variété de ses menus, le secret d'une hibernation réussie et la rude patience de la mère envers ses oursons. Mais nous avons peu à peu détruit le lien qui nous unissait à notre frère de la forêt. L'auteur invite le lecteur à réfléchir à une nouvelle relation, plus objective et plus apaisée.

 

Animaux & cie

 GUILBERT Nicolas

 Grasset & Fasquelle

2010

Nous ne possédons pas tous des animaux de compagnie mais vivons tous, depuis toujours, " en compagnie " des animaux. Sans attendrissement particulier à leur égard et sans souci non plus d'exalter l'" humanité " des hommes, ce livre témoigne du rapport à la fois archaïque, tragique, enfantin, bouleversant, ironique, familier et humoristique que nous entretenons depuis toujours avec les bêtes. Son parti pris visuel et textuel? Se pencher sur notre voisinage immémorial et toujours actuel, la nature de notre proximité, notre parenté toujours problématique, mais surtout la joie qu'ils nous dispensent dans leur étrangeté, leur altérité radicale et leur diversité foisonnante. Aucune des photographies ne vise ici l'animal dans son habitat naturel mais toujours en prise avec ce que les hommes ont fait d'eux : les mettre en cage ou au vert des jardins, les dépiauter ou les empailler, s'en faire des compagnons familiers ou les subir, en user pour des raisons alimentaires, les représenter de façon esthétique ou symbolique. Quatre continents sur cinq sont ici présents, aux villes grouillantes d'oiseaux, de poissons, de mammifères et d'insectes. Un bestiaire saisi à travers vingt ans de reportage passionné.

 

 

Les amis de mes amis

LESTEL Dominique

Seuil

2007

Un homme et un animal peuvent-ils être amis ? Souvent évoquée dans la littérature et au cinéma, cette question a été singulièrement négligée par la philosophie. Elle est pourtant fondamentale. S'agit-il vraiment d'amitié au sens où nous l'entendons ? Est-ce pure projection de notre part ou bien cette amitié s'inscrit-elle dans ce que nous partageons avec certaines espèces ? Et si c'est le cas, comment caractériser ces qualités partagées et la vie en commun qui les accompagne ? Telle que ce livre la définit, l'amitié se situe à l'interface d'une histoire naturelle, de quelques histoires culturelles et d'une multitude d'histoires individuelles. Elle n'a intrinsèquement besoin ni de sentiments, ni d'authenticité, ni même de réciprocité et les amis de mes amis n'ont aucune raison d'être mes amis. C'est pourquoi l'amitié déborde ce que nous entendons ordinairement par ce terme. A travers cette interrogation, Dominique Lestel poursuit le projet d'une anthropologie philosophique qu'il développe depuis plus de dix ans et qui vise à repenser l'humain dans le vivant et non plus contre lui.

 

 

La plus belle histoire des animaux

CYRULNIK Boris

Seuil

2000

Que savons-nous vraiment des animaux ? Comment sont-ils apparus ? Pourquoi la nageoire, l'aile, la patte, et l'œuf, ce merveilleux produit de la sexualité ? Pourquoi certaines espèces se sont-elles laissé apprivoiser, domestiquer ? Que saisissent-ils du monde ? Pouvons-nous mieux communiquer avec eux ? Comprendre leurs pensées ? Et pourquoi mangeons-nous les uns et aimons-nous les autres ? L'histoire des animaux, c'est aussi la nôtre : celle de nos rapports mouvementés avec la nature, avec notre passé. Les bêtes habitent également dans nos têtes et nous influencent bien plus qu'on ne le pense. Insectes, poissons, oiseaux, mammifères, et bien sûr chevaux, chats, chiens et autres familiers, ils défilent dans ce récit conté avec passion par trois des plus grands spécialistes. Une histoire de famille, en somme, dont ils révèlent tous les secrets.

 

La faune des forêts et l'homme

FICHANT Roger

Quae éditions

2011

La faune forestière, constituée pour l'essentiel des grands mammifères et de quelques oiseaux, exerce une grande fascination sur l'homme. L'auteur montre à quel point la relation entre l'homme et l'animal est dynamique : le renard, par exemple, est certes un vecteur de la rage mais Il se nourrit en revanche de lapins et de rongeurs, grands prédateurs des produits agricoles... Néanmoins, les usagers de la nature réduisent et artificialisent considérablement le milieu de vie des animaux. Les conflits actuels au sujet du cormoran, des oies, des Corvidés... montrent que l'homme, au cours du temps, a déstabilisé tous les mécanismes d'autorégulation et que certaines espèces sont gagnantes et d'autres perdantes. L'ouvrage traite de toutes les grandes questions opposant les usagers de la forêt : quel est l'impact des nombreuses politiques locales, nationales et européennes sur le comportement et l'évolution des populations animales ? Faut-il continuer à ne tenir compte que des intérêts économiques de l'homme et ignorer les intérêts de la faune ?

 

 

Dans la peau des bêtes

 La vie sensible et intelligente des animaux

 

RICHARD ZIVOHLAVA Aline

Pocket

2020

Quel meilleur moyen de connaître ce qui se cache sous la peau des bêtes que de s'y glisser ? Une par une, ce sont elles qui nous parlent. De leurs émotions, de leur évolution, de leurs étonnantes capacités cognitives parfois. Ici, le chat tombe son masque de champion mignon d'Internet : c'est un tueur froid. Le poulpe cogite neuf fois plus que nous. Et le moustique piquera notre curiosité. Fort des derniers résultats de la recherche animale, ce curieux bestiaire laissera le lecteur Homo sapiens sans voix... Pour une fois !

 

 

Entre homme et animal

RIVIÈRE-LECOEUR Alain

Seuil

2005

La vie a émergé de l'eau, il y a bien longtemps. Les animaux se sont progressivement diversifiés et ils ont occupé peu à peu tous les milieux. Certains ont disparu, d'autres ont évolué. Ils nous fascinent, ils nous renvoient à nos origines. Même si l'homme a émergé beaucoup plus tard, il reste animal parmi les animaux. Depuis l'aube de l'humanité jusqu'à nos jours, des sociétés traditionnelles aux plus évoluées, il a toujours entretenu avec eux des relations étroites. Il les a chassés pour se nourrir, combattus ou vénérés, détruits ou protégés, redoutés ou aimés. Il éprouve parfois à leur égard une fascination, il ressent une communion qu'il n'a pas avec les humains, il y trouve une image de lui-même, une raison de vivre. Dans le bestiaire fantastique d'Alain Rivière-Lecoeur, l'homme et l'animal ne font qu'un. L'œil du photographe a guetté en France durant cinq années des moments forts, uniques et intimes. L'homme ne domine pas l'animal, il chemine avec lui pour aboutir à une rencontre fusionnelle. Au cœur de la matière, de l'eau ou de la terre, la complicité se transforme en osmose. L'homme devient animal et l'animal se fait homme. Pour l'éternité. Dr Didier Boussaire, Membre de l'Académie vétérinaire de France

 

 

Toutes les sélections